OpusLine lance un site web dédié 100% santé

La réforme du reste-à-charge zéro, place les acteurs de l'assurance de personnes au centre d’un tourbillon réglementaire qui les obligera à se réinventer. Pour les accompagner sur cette période, OpusLine lance le site www.100pour100sante.fr avec pour ambition de décrypter le marathon réglementaire du reste-à-charge zéro. Nos consultants analyseront et détailleront les éléments clés de la réforme, ainsi que les impacts et…...
RT @Alix_Pradere: #contrepointssante Agnès Buzyn évoque la mise en place de la réforme Reste-à-charge Zéro et l’engagement des complémentai…
Panorama des start-up sur le domaine de la téléconsultation. Une offre de plus en plus étoffée. #esantehttps://t.co/RGu2pkIEoE
Etude France Biotech sur les start-up de technologie médicale. #MEDTECH #esante https://t.co/o5oWcdIrzq https://t.co/fBGjQq2IdW

L’article 51 : un cadre inédit pour innover dans le système de santé

#1 Les principes clés de l’article 51 Un levier pour devenir acteur de la transformation du système de santé Lever les barrières liées à la réglementation en proposant des organisations et des modalités de financement du système de santé dérogatoires au droit commun  Soutenir des projets innovants grâce à un fonds d’innovation Mener des projets impulsés par le terrain ou…...

La directive sur la distribution d’assurances – Juin 2018

La Directive sur la Distribution d’Assurances (DDA) (ou Insurance Distribution Directive – IDD) adoptée le 20 janvier 2016 est une réglementation européenne renforçant les obligations des acteurs de l’assurance en matière de distribution des produits d’assurance. Elle s’inscrit dans la continuité de la directive d’intermédiation en assurance (DIA) de 2002, en élargissant les contraintes réglementaires envers les assureurs. Elle pousse…...

OpusLine assiste ses clients dans la communication et la diffusion de leurs projets à la Paris Healthcare Week 2018

Nous accompagnons l’ASIP Santé sur plusieurs projets : les programmes européens visant à faciliter la prise en charge d’un patient européen dans toute l’Union grâce notamment au partage sécurisé et à la traduction des VSM (atelier mardi 29 mai à 13h30), la messagerie sécurisée de santé (atelier mardi 29 mai à 16h30), ACSS, le dispositif de traitement des signalements des incidents…...

LE PROJET ROC – édition d’avril 2018

OpusLine accompagne la DGOS et l’ASIP Santé depuis le lancement du projet ROC (Remboursement des Organismes Complémentaires) en 2014. Ce projet a pour ambition de révolutionner les échanges AMC/Hôpitaux/assurés concernant les prises en charge et facturations hospitalières. Au-delà de l’opportunité de réduction des coûts de gestion et d’optimisation du service rendu auprès des assurés, il représente de nouvelles opportunités pour la…...

Rapport Villani sur l’IA : les principales recommandations en santé

Le rapport Villani sur l'intelligence artificielle identifie la santé comme l'un des quatre secteurs sur lesquels concentrer les efforts en matière d'IA.   Zoom sur les principales recommandations du rapport en santé :   Lancer un nouveau chantier spécifique accompagnant le Dossier Médical Partagé (DMP) de production d’informations et de données de santé utilisables à des fins d’IA pour améliorer…...

OpusLine participe aux rencontres de Nice 2018

Améliorer l’accès aux soins : quels outils ? Le décret des Groupements Hospitaliers du Territoire a été adopté il y a bientôt deux ans. Ce dispositif mêlant santé et territoire a pour objectif de garantir un meilleur accès aux soins tout en renforçant la collaboration entre les établissements de santé. Au-delà des réformes, les nouvelles technologies, telles que la télémédecine, tentent également…...

OpusLine partenaire de la Fédération Française des diabétiques

Le diabète, un enjeu majeur de santé publique Aujourd’hui, plus de 4 millions de Français sont diabétiques. Parmi eux, 700 000 l’ignorent*. Chaque année, la pathologie progresse et entraîne de nombreuses complications. L’amélioration de la prévention, de la prise en charge du diabète et de la qualité de vie des patients sont ainsi de véritables enjeux de santé publique. Les États…...

Maladies rares : améliorer les parcours de vie grâce au numérique – Qu’en pensent les patients ?

Affectant 3 millions d’individus en France (soit près d’une personne sur vingt) et 30 millions en Europe, les maladies rares s’accompagnent de difficultés particulières. Errance diagnostique, absence de traitement, manque d’information des professionnels de santé, incompréhension des proches ou des collègues… Autant d’obstacles engendrés par la rareté même de ces maladies, qui touchent moins d’une personne sur deux mille. La France…...