NEWSLETTER OPUSDATA #1 – NOVEMBRE 2020

LES CHIFFRES OPEN DATA

L’Assurance Maladie met à disposition en Open Data de nombreuses tables de données agrégées de santé (OpenMedic, OpenBio, OpenLPP…). OpusLine vous partage une analyse issue de ces tables pour illustrer une évolution de consommation de médicaments.

Nous vous proposons de regarder l’évolution de la consommation de la chloroquine et l’azithromycine en 2018, 2019 et 2020. Ces deux produits ont fait beaucoup parlé d’eux pendant le confinement pour leurs effets possibles sur la Covid 19. Pour rappel, voici les différentes principales étapes marquantes sur ce sujet à croiser avec l’évolution des ventes :

  • Fin Février 2020, premières publications sur l’effet de la chloroquine sur la Covid-19
  • Mi-Mars 2020, annonce par le Pr. Raoult de résultats encourageant la prise de chloroquine associée à l’azithromycine
  • Fin mars 2020, premières pénuries concernant l’hydroxychloroquine
  • 25 Mai 2020, l’OMS annonce vouloir suspendre par sécurité les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine après publication d’une étude (retirée depuis) par le Lancet

Source des données: Medic’AM

FOCUS
PUBLICATION RWE

De nouveaux rapports sont régulièrement produits sur le cadre d’utilisation des données en vie réelle : description de nouvelles bases de données, nouvelles modalités d’accès aux données ou travaux réalisés par des autorités de santé sur ce thème. OpusLine vous partage dans cette newsletter un rapport publié récemment sur cette thématique

Nous vous proposons un zoom sur L’EDP-Santé par la DREES (Dossier DREES n°66 de Septembre 2020).
Dans le cadre d’études sur le système national des données de santé (SNDS), très peu d’informations socio-démographiques sont disponibles sur les bénéficiaires.

En particulier, le niveau de précarité se déduit uniquement des droits pris en charge par l’Assurance maladie (CMU-C, AME, ACS) ou bien du lieu de résidence (indice de défavorisation sociale)

La caractérisation socio-démographique des individus se limite alors principalement au sexe, âge et lieu d’habitation

Face à ce constat, la DREES a mis en place le rapprochement de l’EDP de l’INSEE et du SNDS de la CNAM. Il devient maintenant possible de croiser des données sociales (état civil, données socio-fiscales, des données d’actifs comme le salaire, le secteur d’activité…) avec des données médico-administratives.

Initié en septembre 2016, les bases appariées ont été réceptionnées par la DREES début 2020.
Le croisement de ces deux bases offrent la possibilité de réaliser des études de corrélation entre les caractéristiques socio-démographiques et :

  • Le parcours de soins (suivi par un médecin, dépistage, suivi post-opération…)
  • L’accès aux traitements / innovations thérapeutiques

À quand un accès possible pour tous les acteurs du système de santé dans le but de mieux comprendre et agir ?

LES DONNÉES DE SANTÉ EN VIE RÉELLE
DANS LES CONGRÈS MÉDICAUX

« Les données en vie réelles sont complémentaires des essais cliniques et permettent d’observer dans quelle mesure les conditions des essais sont vérifiées dans la vraie vie. […]

Le besoin d’études en vie réelle va s’accroître avec l’arrivée croissante des médicaments qui arrivent sur le marché avec un niveau d’incertitude élevé sur leur efficacité et leurs effets indésirables en conditions réelles d’utilisation » (HAS, plan d’action médicament 2020).
Un indicateur de l’augmentation du nombre d’études en vie réelle est la place prise par ces études dans les congrès médicaux. OpusLine vous présente un focus sur les études en vie réelle présentées lors d’un congrès.

Aujourd’hui, le congrès choisi est l’European Society for Medical Oncology (ESMO) qui s’est tenu virtuellement du 19 au 21 Septembre 2020.
L’ESMO présente les derniers développements scientifiques dans la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur le cancer.
Cette année près de 124 présentations (~5%) concernaient des études sur données de santé en vie réelle.

Pour la France, 2 études ont été réalisées sur des données du PMSI.

Presentation ID 1115P

“Association between hospital stays with infection and overall survival in patients treated with ipilimumab, analysis of the French nationwide exhaustive hospital discharge database (PMSI)”

Presentation ID 60P

“Epidemiology and patterns of care of intrahepatic cholangiocarcinoma (iCCA) in France: Real life data from the French National Hospital-Discharge Summaries database system (PMSI)”

OPUSLINE ET LES
DONNÉES DE SANTE EN VIE RÉELLE

ISPOR Europe 2020

Venez nous rejoindre le lundi 16 novembre pour la présentation des posters OpusLine au congrès ISPOR Europe 2020 !

Virtual poster discussion

12ème Colloque DSVR

Retrouvez l’intervention de Bertrand de Neuville, Directeur associé chez OpusLine au colloque #DSVR de l’AFCROs lors de la Table ronde sur l’Utilisation des données de santé en vie réelle dans l’évaluation du parcours de soins.

Bertrand partage très concrètement la manière dont les expérimentations Article 51 sont évaluées à partir des données du SNDS.

👉 https://vimeo.com/showcase/7593448/video/463439979

Retour à l’ensemble des actualités